Essai XO 270 RS Front Cabin

Publié le 02/10/2015 par - Lu 4745 fois

Catégorie : Essai Bateau /// Mot-Clef : XO-Boats, grand-pavois, finlande
Imprimer l'article

Avec son look post-moderniste, sa finition sans reproche et son comportement en mer impressionnant, ce XO 270 RS a déjà conquis les foules lors des salons d’automne 2014. Une aura spectaculaire, mais néanmoins totalement justifiée.

Apparu il y a quelques années, ce petit chantier finlandais a surpris tout le monde en affichant un design résolument moderne pour ne pas dire avant-gardiste. Le 270 RS Front Cabin est en fait une déclinaison du modèle avac bow-rider et surtout le deuxième bateau de cette jeune gamme. Tradition scandinave oblige, le bateau est réalisé en aluminium avec des formes simples et anguleuses. En fait, si le projet est bien finlandais, la mise en œuvre se fait en Pologne, près de Gdansk pour la carène et autour d’Augustow pour la partie polyester, car c’est aussi une des marques de fabrique du chantier, l’aluminium n’apparaît quasiment pas, recouvert par une peinture ou un revêtement imitant le carbone sur la coque et totalement doublé par un aménagement en fibre de verre côté habitable. En cherchant bien, on trouve quelques plats bords ou autres mains courantes qui trahissent le matériau d’origine, mais force est de constater que le résultat est bluffant.

Une étrave tranchante à souhait

Le dessin très incisif de la carène n’est d’ailleurs pas seulement un effet de style. Bien dessinée, celle-ci se montre d’une remarquable efficacité. Bien posé sur son arrière, le XO exhibe une véritable lame sur l’étrave qui découpe littéralement le relief marin pour se frayer un passage. Coque en V oblige, les courbes sont elles aussi avalées avec brio et surtout avec une gîte digne d’un semi-rigide anglais. Si cela surprend un peu au départ, le bateau reste tellement stable sur ses appuis que le sentiment de sécurité est omniprésent. Question performance la donne n’est pas mal non plus. Avec  2 x 200 ch, le navire se catapulte en dehors de l’élément liquide en seulement 4,6 secondes et file à 41 nœuds en pointe. Mieux, il peut tenir une vitesse de croisière autour de 26 nœuds sans sacrifier le confort et même si le clapot est là. Installé aux commandes, on se délecte alors de l’efficacité de cette coque qui peut même devenir un peu joueuse avec la bonne motorisation. Seul bémol de cette conduite, la position un peu « enfoncée » et l’angle mort sur l’arrière limitent la visibilité, mais c’est une habitude à prendre. Enfin, pour les plus sportifs, le bateau accepte jusqu’à 2 x 250 ch, de quoi faire parler la poudre.

Côté aménagement, le XO est fidèle à la tradition finlandaise, c’est à dire accueillant. Extrêmement bien fini, avec du bois et des tissus de qualité, le 270 RS dispose d’un grand carré avec une table pour trois à quatre personnes. L’ensemble peut se muet en couchage d’appoint pour deux enfants (2 x 0,95 m). Sur tribord, une petite cuisine peut être installée (en option) et comporte un réchaud, un évier et quelques rangements. Pour le réfrigérateur, lui aussi en option, cela se passe sous le siège pilote.

Un aménagement plein d’astuces

L’avant est destiné à la partie nuit avec une cabine double à la hauteur sous barrot un peu limitée, mais suffisante. On y trouve également quelques rangements. Le cabinet de toilette est situé sur bâbord, mais est livré sans Wc ni hublot… c’est dommage. Enfin, un grand rangement condamné par un rideau est ménagé derrière la console de pilotage. Outre l’excellent niveau de fabrication et de finition, on apprécie la luminosité de cet habitacle, une lumière qui arrive par les vitres latérales, mais aussi par les toits ouvrants, une bonne idée. En revanche, pour disposer d’une version complète, il faut largement piocher dans le catalogue des options ce qui allonge la facture finale.

Comme nombre de bateaux du nord de l’Europe, les parties extérieures sont assez modestes. Il faut toutefois souligner l’effort fait par XO qui offre un véritable cockpit avec deux grands coffres de rangement dans le plancher, une banquette repliable sur l’arrière et un portillon sur chaque bord pour accéder aux plages de bain. A contrario, n’espérez pas rejoindre le pont avant en utilisant les passavants, ils sont quasiment inexistants. Pour privilégier l’espace habitable, les concepteurs ont repoussé les vitres latérales au maximum vers l’extérieur. Dans le même temps, ils ont imaginé un ingénieux système de marche escamotable qui se range sous le matelas de la cabine  quand vous n’en avez plus besoin. Par un panneau coulissant, vous pouvez dès lors accéder à ce pont supérieur entièrement plat pour effectuer des manœuvres ou même pour installer un bain de soleil, c’est plutôt malin.

L’avis de la rédaction

Pas de doute, ce bateau est tout simplement bluffant. Magnifique, moderne, bien construit, efficace, chaleureux… on pourrait multiplier les superlatifs. Tout serait donc parfait si son équipement était un peu plus généreux d’autant que son prix est quant à lui dans la logique des choses, c’est à dire digne d’un haut de gamme.

Texte & Photos : D. Salandre

 

Galerie d'images

LES POINTS FORTS ET LES POINTS FAIBLES

  • Construction
  • Finition
  • Comportement bluffant
  • Trop d’options
  • Pas de hublot dans les toilettes
  • Visibilité arrière

NOTRE APPRECIATION

Consommation :
3.5
Valeur Subjective :
4.5
Esthétique :
5
Confort :
5
Performances :
4
Appréciation Globale :
4

Vous avez aimé cet article sur YOUBOAT.FR ? N'hésitez pas à le faire savoir sur vos comptes réseaux sociaux !

Vous pouvez également suivre notre compte Twitter ou notre page Facebook !

Télécharger l'application Iphone YOUBOAT et consulter :

  • - Toutes les annonces bateaux
  • - L'actualité du nautisme
  • - L'annuaire des professionnels
  • - et plein d'autres rubriques encore...

1ère appli de vente de bateaux sur Iphone en France

Abonnez vous au magazine youboat.fr