Essai Jeanneau Merry Fisher 6 Marlin

Publié le 11/07/2011 par - Lu 8504 fois

Catégorie : Essai Bateau /// Mot-Clef : jeanneau, merry-fisher, marlin
Imprimer l'article

Conçu dans l’esprit des bateaux Scandinaves et nord américains, le Merry Fisher 6 Marlin est un bateau de pêche ouvert à la promenade. Côté pêche : la motorisation HB (>20 noeuds), la quille antidérive, le vaste cockpit, la sécurité, la timonerie et les équipements spécifiques. Côté promenade : le confort du cockpit modulaire et l’insonorisation du moteur HB.

Le Merry Fisher 6 Marlin est abordable puisque le tarif débute à 16 300 euros sans options et sans moteur. Bien sûr, à ce tarif, vous ne pourrez prétendre aux toutes dernières nouveautés mais le catalogue des options est là pour compléter l’offre. En option, on trouve donc, toujours à des tarifs très abordables, la bite d’amarrage axiale, ainsi que le guindeau électrique (attention, les deux accessoires ne sont pas compatibles entre eux), cadenas, arceau, table de cockpit amovible, rouleau de bordé, barre France, bac à poisson (normal pour une promenade, pêche), rideaux et WC chimique.

Quant à la motorisation, on trouve au catalogue, soit du Honda, du Yamaha ou encore du Suzuki. La puissance maxi acceptée reste de 115 CV, une puissance, on le verra plus loin, un peu juste, surtout si vous êtes un adepte du déjaugeage rapide, heureusement, l’ensemble ne pesant que 1 570 kg, cela compense en partie.

POUR LA PROMENADE

Sans être un foudre de guerre, on vous l’a dit, le Merry Fisher 6 Marlin vous donnera entière satisfaction… enfin presque. Car il faut quand même dire que si, vous êtes nombreux à bord, le poids embarqué agit directement sur le plaisir de naviguer et du comportement du bateau. Côté design, c’est plutôt réussi, avec une timonerie parfaitement bien pensée dans le style vedette habitable ou encore patrouille des gardes côtes aux Etats-Unis, c’est donc un très bon point pour le Merry Fisher. La ligne de coque elle, elle aussi réussie avec sa ligne de pontage en forme de vague, offrant une ligne séduisante à l’ensemble, la couleur de coque bordeaux ajoute encore à cette bonne impression d’ensemble. Cela a pour effet, une excellente luminosité, grâce aussi à un hard top presque entièrement vitré sans oublier les larges fenêtres latérales, vraiment bien pensé du côté de chez Jeanneau, d’autant plus que l’une des vitres latérales coulisse, afin de pouvoir très aisément aérer le bateau.

Question place, tout va bien aussi, le Merry Fisher 6 Marlin possède une banquette trois places et une seconde banquette supplémentaire. L’emplacement d’un WC chimique ajoute au confort du bateau. Au niveau du cockpit, il peut parfaitement être aménagé type salon pour séance de bronzage ou encore salon pour déjeuner, puisqu’il est possible (voire recommandé) d’y ajouter une table amovible sur le coffre central ainsi qu’une banquette amovible elle aussi à bâbord.

Jeanneau conçoit ses bateaux comme des pièces à vivre, cela se ressent immédiatement dans l’ambiance générale du bateau. Un emplacement pour une glacière est prévu afin de conserver les boissons au frais ou le piquenique et un vivier permet aussi de conserver les poissons au frais, car finalement, c’est aussi un petit bateau de pêche ce Merry Fisher ! Au chapitre des regrets, on note l’absence d’un évier, ce qui aurait été pratique pour le poisson mais aussi d’un petit grill, pourtant les deux étaient parfaitement possibles. Ce n’est pas très grave, car sans cela, il reste un bateau très agréable à vivre.

POUR LA PECHE

Il devient rapidement un bateau de pêche, sans prétention, mais avec tout le nécessaire obligatoire à la pratique de ce sport ! Grâce à des moteurs hors bord, parfaitement insonorisés, partir en chasse devient un plaisir, d’autant plus qu’il est capable de vitesses de pointe allant jusqu’à 30 noeuds.

Sa coque sportive en V profond se joue du tapage dans le clapot. Si le ton monte et que la houle devient plus importante, le Merry Fisher 6 Marlin surfe intelligemment sur les vagues sans glisser toutefois sur le travers, ce qui est particulièrement désagréable !

Au final, on se trouve devant un bateau très stable, sauf si le gros arrive, là, il est temps de rentrer, le Merry Fisher n’aime pas et n’est pas adapté aux gros temps, on s’en doutait un peu, ce qui, au final, n’est pas un défaut car on le savait d’avance. Comme beaucoup de ses concurrents type pêche promenade, le Merry Fisher 6 Marlin offre un cockpit facilement accessible grâce à de bonnes dimensions (1,91 m par 2,15 m), associé à une excellente protection (hauteur de 0,77 m). Il dégage aussi beaucoup de charme par sa sécurité très bien maîtrisée et des options bien pensées, sans oublier une timonerie à l’accessibilité remarquable, une visibilité exceptionnelle et un poste de pilotage très réussi, avec une ergonomie de maître !

En conclusion, le Merry Fisher 6 Marlin est un vrai bateau de pêche associé à un vrai bateau de promenade, un bateau polyvalent à un tarif réfléchi, c’est assez rare, il faut le dire !

Jeanneau Merry Fisher 6 MarlinJeanneau Merry Fisher 6 Marlin

Jeanneau Merry Fisher 6 MarlinJeanneau Merry Fisher 6 Marlin

LES POINTS FORTS ET LES POINTS FAIBLES

  • - LIGNE REMARQUABLE
  • - ERGONOMIE INTELLIGENTE
  • - LUMINOSITÉ
  • - TARIF
  • - PAS D’ÉVIER
  • - QUALITÉ DE CERTAINS MATÉRIAUX
  • - ÉQUIPEMENT DE BASE

NOTRE APPRECIATION

Consommation :
3
Valeur Subjective :
3
Esthétique :
3.5
Confort :
3.5
Performances :
3
Appréciation Globale :
3

Vous avez aimé cet article sur YOUBOAT.FR ? N'hésitez pas à le faire savoir sur vos comptes réseaux sociaux !

Vous pouvez également suivre notre compte Twitter ou notre page Facebook !

Télécharger l'application Iphone YOUBOAT et consulter :

  • - Toutes les annonces bateaux
  • - L'actualité du nautisme
  • - L'annuaire des professionnels
  • - et plein d'autres rubriques encore...

1ère appli de vente de bateaux sur Iphone en France

Abonnez vous au magazine youboat.fr