Essai Beneteau Swift Trawler 50

Publié le 20/02/2014 par - Lu 6091 fois

Catégorie : Essai Bateau /// Mot-Clef : beneteau, swift-trawler
Imprimer l'article

Un peu raillée à ses débuts, la gamme de Swift Trawler de chez Beneteau continue son développement en accueillant le 50, quatrième membre de la famille et peut-être celui qui semble le plus abouti. Un habile compromis en l’ancien et le moderne, mais sans oublier l’âme de ces navires.

Le ST 50 est donc le quatrième membre de la famille de trawlers lancée par Beneteau. Comme ce fut déjà le cas pour ses frères de gamme, le ST 50 offre un look qui l’identifie immédiatement comme appartenant au monde des trawlers. Pour autant, il suffit d’y regarder à deux fois pour s’apercevoir que le chantier tricolore a aussi souhaité lui offrir un côté plus moderne qui dépoussière un peu la tradition. Avec près de 15 mètres de long, le nouveau venu arbore une silhouette pour le moins imposante avec une étrave conquérante et haut perché et un véritable arceau au niveau du fly qui lui confère presque un petit côté sportif. À l’inverse, de trois quarts-arrière, le Beneteau affiche un profil très carré, presque massif qui trahit l’habitabilité du bateau, mais qui ne représente peut-être pas son meilleur profil.

Un concept traditionnel

Cela étant, le ST 50 reste un bateau de voyage et c’est bien dans cet esprit qu’il a été conçu. Cependant, contrairement à nombre de ses concurrents plus illustres, le bateau français a également fait le choix de la modernité en adoptant par exemple une carène semi-planante comme sur les autres modèles de la gamme. Plutôt bien née, celle-ci se montre d’ailleurs efficace en offrant au navire un véritable caractère marin, en annihilant presque complètement le côté rouleur qu’affiche traditionnellement ce type d’embarcation et en étant d’une grande maniabilité. Un dernier atout que l’on doit aussi à la motorisation, plutôt inédite puisqu’il s’agit de deux IPS 600 de 435 ch. Pour le coup, nous sommes bien loin de la tradition, mais le résultat est là et la greffe a vraiment bien pris. En dehors de rendre le bateau particulièrement manoeuvrant, ce choix architectural (carène + motorisation), permet au ST 50 d’afficher des performances bien au-dessus de la moyenne avec par exemple un déjaugeage effectué en 12,8 secondes et une vitesse de croisière qui s’établit autour de 18 ou 20 noeuds, plutôt pas mal avec ses 16 tonnes à vide. En dehors de l’aspect performance, cela ouvre les portes d’un programme plus vaste avec des étapes plus ambitieuses en terme de distance d’autant que la consommation reste de son côté très raisonnable et l’autonomie est annoncée autour de 3 000 milles. Une fois au port ou au mouillage, une nouvelle vie commence pour le Swift Trawler. Outre le cockpit, correct sans être immense, la circulation se fait aisément pour rejoindre la proue où l’on peut, si on le souhaite, installer un grand solarium (1,90 x 1,40 m).

Une carène moderne et efficace

Programme oblige, le confort à bord est tout simplement remarquable avec notamment un grand salon sur bâbord dans lequel on peut choisir un canapé convertible. En face, sur tribord, le meuble dissimule quelques rangements et un écran qui sort de sa cachette grâce à une télécommande. Plus en avant, une cuisine qui ferait rêver plus d’une Parisienne permet de quasiment tout faire, car son équipement est très complet et les placards sont nombreux. Seul reproche, l’angle de l’élément haut risque d’être un peu agressif pour la tête. En Face, un petit coin-repas sera utile pour un café à deux ou une petite pause voire en tant que lit de quart tandis que vers la proue, le poste de pilotage et sa porte latérale coulissante permettent de mener l’embarcation. Un escalier mène à la partie nuit et là, une autre surprise nous attend. À la manière d’une maison de caractère ou d'un vieux manoir, les concepteurs ont utilisé tous les espaces disponibles ce qui donne une partie couchage sur deux niveaux, presque deux étages. Celle de proue se trouve en premier, au niveau intermédiaire. Assez classique, elle dispose d’un lit double, d’une penderie, de quelques rangements, mais pas d’une salle d’eau privative. Elle devra en effet partager celle-ci avec la petite cabine double sur bâbord, un niveau au-dessous. Enfin, sur l’arrière, une magnifique chambre avec son WC indépendant, sa salle d’eau et son dressing, accueillera l’heureux propriétaire. En option, on peut aussi opter pour une cabine de marin, mais autant dire que le niveau de confort baisse d’un coup… Pour le reste, cet habitacle est plutôt bien conçu et joliment décoré en respectant l’esprit vieille marine, en faisant largement appel au bois, mais aussi en intégrant quelques innovations sympathiques comme les interrupteurs sans fil. Si les portes ne sont pas en massif, leur qualité demeure correcte et c’est aussi le cas des autres matériaux présents dans ce bateau. L’équipement est de son côté dans la norme et la liste des options permet de personnaliser à souhait son navire. Reste le flybridge, composé d’une partie pilotage et d’un carré tandis que l’arrière est occupé par un grand bain de soleil. On apprécie également la cuisine extérieure et les grands balcons qui sécurisent vraiment l’espace.

L’avis de la rédaction

Comme pour les autres modèles, Beneteau a d’abord conçu un bateau moderne et performant avant de lui donner un petit côté vintage. Le résultat est sans appel, car on se sent vraiment bien à bord de se navire. Marin et confortable, il possède de surcroît un petit plus qui fait toute la différence.

LES POINTS FORTS ET LES POINTS FAIBLES

  • Aménagement
  • Carène moderne
  • Prix
  • Cabine marin
  • Angles de certains placards
  • Dimensions cockpit

NOTRE APPRECIATION

Consommation :
4.5
Valeur Subjective :
4.5
Esthétique :
5
Confort :
4
Performances :
4.5
Appréciation Globale :
4.5

Vous avez aimé cet article sur YOUBOAT.FR ? N'hésitez pas à le faire savoir sur vos comptes réseaux sociaux !

Vous pouvez également suivre notre compte Twitter ou notre page Facebook !

Télécharger l'application Iphone YOUBOAT et consulter :

  • - Toutes les annonces bateaux
  • - L'actualité du nautisme
  • - L'annuaire des professionnels
  • - et plein d'autres rubriques encore...

1ère appli de vente de bateaux sur Iphone en France

Abonnez vous au magazine youboat.fr